2019, une année pas comme les autres dans la Tornado Alley – Première partie

Jeudi 23 Mai 2019

SPC day1 outlook - 20190523
Prévisions du SPC (Cliquez sur l’image pour agrandir)

Ce jour là, au matin du Jeudi 23 Mai 2019, encore un risque modéré et peu de doute sur notre destination, un rapide coup d’œil sur la situation météo confirment que la région Nord-Ouest/Est du Texas à un potentiel intéressant et notamment de part l’arrivée du courant jet et d’un trough, déjà présent depuis quelques jours sur l’Ouest des États-Unis qui se dirigent au Nord-Ouest d’Amarillo, générant ainsi un puissant courant d’altitude pouvant soutenir la formation de supercellules dans cette région.

Upper air map 250mb 190523-12Z
Situation météo de 12 zulu à 10366m d’altitude (Cliquez sur l’image pour agrandir)

Toutefois, après une comparaison de différents modèles météo, quelque chose me tracasse, en particulier le NAM. Dans le secteur Nord-Ouest d’Amarillo, le CAPE n’est que de 120 J/kg et le CIN relativement élevé, soit -250 J/kg gênant fortement la formation de phénomènes météo violents. Le RAP, lui est un peu plus optimiste, pour la même zone, affiche un CAPE de 2800 J/kg et un CIN à -22 J/kg. Quant aux points de rosés, sur les deux modèles, ceux-ci étaient suffisants mais pas extraordinaires non plus.

NAM Forecast - 0190523_21Z - Amarillo
Prévision NAM (Cliquez sur l’image pour agrandir)

En revanche, du côté Est, la situation est bien meilleure, et affiche des valeurs de CAPE entre 3000 J/kg et 4600 J/kg et un CIN de quasiment 0 J/kg. Les vents étant également plus favorables, tout comme les points de rosés de ce côté là. Nous prenons donc la route pour nous rendre à McLean dans le Texas.

Nomran,OK - McLean,TX - 20190523
(Cliquez sur l’image pour agrandir)

Après 3 heures de route, nous arrivons à McLean. Comme il était encore un peu tôt, nous en profitons pour faire une petite pause et manger un ptit truc parmi les quelques provisions que nous avions faites auparavant.

Ce jour là, nous n’étions pas les seuls à avoir pris comme point de départ la ville de McLean. En effet, plusieurs Mesonet de la NOAA étaient présents à ce moment là, qui, comme nous, attendaient une mise-à-jour des modèles météo afin de pouvoir s’orienter vers une zone plus précise.

30min plus tard, les mises-à-jours arrivent, et un repositionnement stratégique s’impose en direction de Borger au Nord-Est d’Amarillo, Texas.

McLean,TX - Borger,TX - 20190523
(Cliquez sur l’image pour agrandir)

Stratégique… pas si sur! Puisque en réalité, une fois sur cet axe, nous ne pouvions plus passer du côté Est aussi facilement en raison du mauvais réseau routier et des collines/montagnes qui nous séparaient de l’autre partie de cette région. Appelons ça, la dead zone.

Arrivé à Borger, il est envions 15h30, une première cellule était passée et arrivait déjà sur Spearman.

Radar - Borger,TX - 20190523-15h29
(Cliquez sur l’image pour agrandir)

Beaucoup trop loin pour qu’on puisse espérer la rattraper. Mais il était maintenant clair que nous devions rejoindre la partie Sud-Est de Spearman et attendre la prochaine vague.

Mais en raison du réseau routier bien merdique(Je vous l’avais pas déjà dit ?) dans cette région, nous avons dû faire un petit détour.

Borger,TX - Perryton,TX - 20190523 Dead Zone
Dans la zone hachurée, aucunes routes praticables (Cliquez sur l’image pour agrandir)

Autour des 16h30, nous nous plaçons sur un axe stratégique pour pouvoir nous déplacer dans toutes les directions au besoin.

A ce moment là, une ligne orageuse nous arrive dessus. Nous somme super bien placé, mais avons quelques doutes lorsque nous voyons tous les autres chasseurs allez vers le Sud.

Radar - Borger,TX - 20190523-17h
(Cliquez sur l’image pour agrandir)

On se dit alors que peut-être nous aussi nous devrions redescendre. Mais après réflexion, nous décidons de rester où nous sommes, puisque en effet, l’orage nous arrivait dessus et que de toute façon, nous aurions dû remonter après coup et, là encore, faire face à une horde de chasseurs en furie, prêt à tout pour avoir un scoop.

Nearby South Perryton,TX - looking south-west - 20190523-17h16 - © TsWISsTER
Au de Perryton, Texas, vue direction sud-ouest (Cliquez sur l’image pour agrandir)

Bref, nous attendons donc bien sagement en compagnie d’étudiants en météorologie de l’université du Texas Tech et d’autres chasseurs restés dans les environs.

Nearby - South Perryton,TX - CS - 20190523 - © TsWISsTER
Intersection, au sud de Perryton, Texas (Cliquez sur l’image pour agrandir)

Puis, comme nous l’avions anticipé, tous ceux qui étaient au Sud remontèrent vers le Nord comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous sous la forme de petits points rouges:

Radar - Perryton,TX - 20190523-17h28
(Cliquez sur l’image pour agrandir)

A cet instant, un sentiment de satisfaction nous envahissait. A l’endroit même où nous étions, nous assistons à un défiler de bolide en tout genre. Les Mesonet de l’université de l’Oklahoma (OU), de la NOAA, les radars mobiles de l’université du Texas Tech (DOW), différentes équipes de média locaux, en passant par des streamer et vidéastes connus comme Daniel Shaw au Youtuber Pecos Hank et bien sûr, l’équipe du Dominator 3 dirigée par le célèbre et bien connu de tous les chasseurs d’orages aux États-Unis, Reed Timmer.

Mesonet NOAA - Perryton,TX - 20190523 - © TsWISsTER
Mesonet NOAA, intersection, au sud de Perryton, Texas (Cliquez sur l’image pour agrandir)

Toute la clique était là et on se disait alors “Il va ce passer quelque chose, c’est obligé”. Mais c’était sans compter sur le fait que certaines routes étaient rendues impraticables à cause des inondations ou des routes de terre boueuses, aussi appelée Dirt Road…

La grêle n’était plus très loin et nous devions reprendre de l’avance sur les autres chasseurs si nous ne voulions pas répéter l’épisode de Mangum où nous étions resté coincé dans le trafic.

Manœuvre pour échapper à la grêle, Perryton, Texas

Qu’à cela ne tienne, nous prenons la route direction Perryton, au Nord de notre position. Mais la grêle, elle, nous avait déjà rattrapée et nos options n’étaient, malheureusement pas nombreuses.

Highway 70,TX - Perryton,TX - 20190523
(Cliquez sur l’image pour agrandir)

Arrivé au Sud de la ville de Perryton, nous changeons de cape pour prendre la direction de Booker, au Nord-Est de Perryton, histoire de rester sur le flanc Est de la cellule.

Perryton,TX - Booker,TX - 20190523
(Cliquez sur l’image pour agrandir)

Mais une fois arrivé à Booker, mon partenaire de chasse, fût prit d’une envie insoutenable de soulager ses intestins… Je vous passe les détails, mais il est vrai qu’en pareil situation, surtout lorsque l’orage qui nous poursuit est en tornado warning, ce n’est de loin pas le meilleur moment, ni le meilleur endroit pour faire la grosse commission 😂

Mais que voulez-vous, les forces de la nature sont ce quelles sont et nous nous arrêtons donc à la station service la plus proche.

Je ne vous cache pas, qu’à ce moment là, je suis quelque peu inquiet, surtout au vue de ce qui est en train de nous arriver dessus.

Radar - Booker,TX - 20190523-18h46
(Cliquez sur l’image pour agrandir)

En effet, à cet instant, une rotation indiquant la présence possible d’une tornade se trouve à moins de 5km de nous et mes inquiétudes se confirmes quelques secondes plus tard, lorsque les sirènes d’alerte aux tornades de la ville de Booker se déclenchent.

Sirène d’alerte aux tornades. En haut à droite, vous pouvez voir la sirène qui tourne à 360°.

A ce moment là, la dame qui tenait le shop, a mis tout le monde dehors, y compris ceux qui se trouvaient dans les WC. Par chance, il y avait qu’un WC qui était déjà occupé par quelqu’un d’autre. Nous avons donc pu reprendre la route rapidement pour nous éloigner et trouver une autre station service hors de la zone de danger.

Toutefois, ceci nous a fait perdre toute l’avance que nous avions et la cellule qui passait au dessus de Booker nous avait déjà dépassée et il était quasiment pas possible de la rattrapée, d’autant quelle perdrait également en intensité. Par contre, il y avait une autre cellule plus au Sud aux potentiels intéressants, qui s’approchait de Follett, à l’Est de Booker. Qu’à cela ne tienne, nous nous dirigeons donc vers ce lieux.

Booker,TX - Follett,TX - 20190523
(Cliquez sur l’image pour agrandir)

30min plus tard, nous arrivons à Follett et descendons un peu plus au Sud pour tenter d’avoir une meilleure vue.

En chemin, nous croisons un Mesonet de la NOAA, on se dit alors “Chouette, nous somme au bon endroit”

Mesonet - South of Follett,TX - 20190523 - © TsWISsTER
Mesonet NOAA sur une route au sud de Follett (Cliquez sur l’image pour agrandir)

Mais c’était sans compter sur la configuration du terrain rocheux et ses collines interminables, nous empêchant de voir et de manœuvrer comme nous le souhaitions. Il n’y avait aucune option pour nous diriger à l’Ouest de notre position et la seule route qui nous permettait d’y accéder était à 30km au Sud de celle où nous nous trouvions… Nous aurions pu remonter vers le Nord et prendre à l’ouest mais l’orage était déjà sur Follett, donc notre seule option était d’aller au Sud. C’est pas idéal, mais c’est le jeu.

Follett,TX - FM1454,TX - 20190523
(Cliquez sur l’image pour agrandir)

A mi-chemin, nous empruntons une Dirt road pour tenter d’avoir un meilleur visuel sur ce qui ce passe du côté Ouest.

Storm - FM1254,TX - 20190523 - © TsWISsTER
Orage rotatif au loin – Vue direction Ouest (Cliquez sur l’image pour agrandir)

Au même moment, nous apercevons un des DOW du Texas Tech, que nous avons fini par surnommer “les ballons de foot”

DOW - Texas Tech - FM1254,TX - 20190523 - © TsWISsTER
Radar Doppler Mobile (DOW) Texas Tech, au sud de Follett (Cliquez sur l’image pour agrandir)

Toutefois, il n’y a avait pas vraiment matière à s’exciter, puisque l’orage en question ne montrait pas ou peu d’activité tornadique.

Après ce petit arrêt, nous décidons de poursuivre cette cellule en prenant cette fois par l’Est afin de rallier la ville de Laverne, au Nord-Ouest de l’Oklahoma. Mais la fatigue commençait à se faire sentir, et à ce moment là, j’ai pris la plus mauvaise des décisions de la journée.

Dans un des articles sur les radars Doppler, je faisais allusion aux différents tilt, soit la hauteur et l’inclinaison des scan et la hauteur par rapport à la distance du radar.

La grosse erreur que j’ai faite ce soir là, était de ne justement pas avoir pris en considération cet aspect-ci. Ce qui m’a amené à croire que l’orage qui était au dessus de Follett était en train de perdre en intensité.

Radar tilt 4 - KAMA/KDCC - 20190523-20h
(Cliquez sur l’image pour agrandir)

Sur l’image ci-dessus, deux captures d’écran radar à la hauteur maximum (Tilt 4). En haut, le radar de Dodge City (KDCC) et en dessous le radar d’Amarillo (KAMA) et entouré d’un cercle rouge, la cellule que nous suivions.

Sauf qu’au moment des faits, je n’avais pas regardé le radar de Dodge City (KDCC) et cela m’a induit en erreur, pensant que cette cellule était en train de mourir. C’est pourquoi nous avons fait demi-tour pour intercepter la cellule à l’Ouest de Canadian, Texas.

Grosse erreur, en effet, puisque la fameuse cellule que nous venions de quitter, 15min plus tard, une large tornade  s’était formée au Sud-Ouest de Laverne, Oklahoma, comme en témoigne ces images de Val Castor:

Vidéo réalisée par M. Castor, dans le compté de Beaver (Castor), ça ne s’invente pas 😀

Pendant ce temps, nous tentions de rejoindre l’autre cellule, plus au Sud, près de Lipscomb…

CR29,TX - Lipscomb,TX - 20190523
(Cliquez sur l’image pour agrandir)

Arrivé à Lipscomb, nous tentons de trouver un point de vue pour observer cette orage, qui, sur les images radars, était plutôt intéressant:

Radar - KAMA - 20190523-20h30
(Cliquez sur l’image pour agrandir)

A cette heure-ci, la nuit était déjà presque totale, mais il y avait encore un peu de lumière et c’est pourquoi voulions continuer à chasser cette dernière cellule avant de trouver un hôtel dans les environs.

En chemin, nous nous arrêtons plusieurs fois, et sur notre dernier arrêt, nous rencontrons un groupe de chasseur et entamons la discussion avec eux.

L’un deux me dit qu’il y aurait une large tornade au sol au Nord. J’ignorais qu’il s’agissait de la tornade au Sud-Ouest de Laverne. Sauf que personne ne la voyait et la cellule à l’Ouest de notre position était, certes, en rotation, mais il n’y avait aucune tornade visible au sol. On en est même venu à penser que c’était une hallucination… Mais de là où nous étions, effectivement, nous ne pouvions voir quoi que ce soit.

Nous sommes resté encore un moment avec eux et avons même vue passer le Dominator 3 et l’équipe de Reed Timmer qui se dirigeaient vers le Nord, sans doute un peu tardivement 🙂

Après quoi, nous avons pris la route direction Perryton, toujours dans le Texas, pour y passer la nuit et nous reposer de cette longue journée.

Lipscomb,TX - Perryton,TX - 20190523
(Cliquez sur l’image pour agrandir)

Cette journée fût sans doute, la plus intense et la plus technique de cette première semaine dans la Tornado Alley.

SPC day1 outlook prelim report - 20190523
Prévisions et rapport préliminaire du SPC (Cliquez sur l’image pour agrandir)

Bien que nous n’ayons pas pu voir de tornade dans cette région, ou ne peut qu’en ressentir un sentiment de satisfaction, et ce, malgré mon erreur technique et stratégique, qui nous aurait permis d’apercevoir cette large tornade dans le compté de Beaver(OK).

Ceci étant, d’autres orages violents sont encore à venir dans les prochains jours et en comparaison aux autres années, celle-ci, est de loin la meilleures que nous ayons pu vivre jusque là.

Cependant, bien que l’excitation soit toujours présente, la fatigue de ces derniers jours commence gentiment à ce faire ressentir. En une semaine, nous avons déjà parcouru environs 5000km et la plus part du temps, il était entre 22h et 23h lorsque nous rejoignions un hôtel pour y passer la nuit et dormions entre 5 et 6 heures en moyenne. C’est le revers de la médaille pour une année pas comme les autres dans la Tornado Alley.

Ceci conclut donc cette première partie 2019. Dans la deuxième partie, vous verrez que chasser les orages et les tornades dans cette partie du monde peut s’avérer être risqué. Mais le danger ne vient pas forcément de là où on pourrait s’y attendre le plus…

Pour finir, si vous avez apprécié cet article, n’hésitez pas à le partager ou à laisser un petit commentaire en bas de page.

Sur ce, je vous dis, à bientôt et bon vent dans la Tornado Alley🌪

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *